J’ai testé la reprogrammation d’un calculateur moteur automobile

Un article un peu particulier aujourd’hui puisqu’il ne parle pas de domotique ni d’impression 3D, mais de Tuning !

Alors non, je ne vais pas vous expliquer comment installer des néons sous votre voiture, ni comment mettre en place une sono de 500Watts. Je reste un geek, et je vais donc vous expliquer comment gagner quelques chevaux sur n’importe quel véhicule par reprogrammation du calculateur moteur.

Comment ça marche

De nos jours, un modèle de véhicule décliné en plusieurs puissances possède généralement le même bloc moteur (fonderie) et la déclinaison en puissance se fait par logiciel au niveau du calculateur moteur (ECU). Ainsi un modèle de puissance inférieure dispose en fait d’une programmation d’ECU « bridée » ou moins « optimisée » par rapport au même modèle de cylindrée supérieure.

La reprogrammation d’ECU consiste à lever cette restriction et optimiser le réglage du calculateur spécifiquement pour votre moteur d’un point de vue puissance et couple.

Elle ne peut se faire qu’auprès d’un professionnel car elle nécessite de disposer d’un banc moteur.

Cette reprogrammation ne réduit à priori pas la durée de vie du moteur et doit permettre, en plus du gain de puissance, de diminuer la consommation jusqu’à 10%.

Cette modification, bien que non détectable (à moduler, car certains modèles, allemands en particulier disposeraient de mouchard … tiens, tiens …) nécessite de repasser le véhicule aux mines et mettre à jour son contrat d’assurance.

Ce qui m’a poussé à franchir le pas

Il y a près de deux ans, j’ai changé mon Scénic II (130ch – 8cv fiscaux) pour un 3008 (115ch – 6cv fiscaux). A cette époque, je pensais que la différence de puissance allait être négligeable et que j’allais gagner en consommation avec un moteur « moins gourmand ».

J’avais faux sur les deux points … les 15ch de différence se font cruellement sentir aux démarrages dans les ronds-points, insertion dans la circulation et dépassement. De plus ma consommation a augmenté de 10% …

Laissant parlé mon côté Geek/Hacker, j’ai donc décidé de franchir le pas et tenter la reprogrammation de mon ECU … en quelque sorte, mon cadeau de Noël …

Une simple recherche sur internet sort des dizaines d’enseignes qui proposent ce type de service. Pour un véhicule comme le mien, il faut compter ~500€.

Pour des raisons de proximité, j’ai choisi de confier mon véhicule à O2 Programmation pour faire la modification.

Déroulement de l’opération

La modification dure environ 2h :

  • Elle commence par l’identification du réglage actuel ou le véhicule roule sur un banc moteur pendant un petit moment (il est quand même poussé jusqu’à quasiment 4500tr/min).
  • S’en suit une phase de programmation assez longue (elle prend bien 1 heure)
  • Puis une phase de ré-identification du nouveau réglage par passage à nouveau au banc moteur.
  • Elle se termine par un essai du véhicule sur route pour vérifier le comportement.

Résultat

Voici le résultat obtenu :

Reprog3008

  • En noir, on retrouve le couple (avant en bas, après en haut) ⇒ gain de 32nm sur les valeurs max.
  • En rouge, on retrouve la puissance (avant en bas, après en haut) ⇒ gain de 25ch sur les valeurs max.

A bas régime, la puissance et essentiellement donnée par le couple à régime plus élevé, le couple s’effondre et la puissance moteur prend le relais.

On constate qu’en plus des valeurs qui sont supérieures :

  • le couple modifié est maintenu plus haut dans le régime moteur (il reste stable et maximum de 2000 à 3000tr alors qu’avant il s’effondrait dès 2000tr)
  • Au-delà de 3000tr, quand l’efficacité du couple diminue, C’est la puissance moteur qui va prendre le relai et cette dernière est déjà quasiment à son niveau maximum. Avant modification, l’efficacité du couple diminuait dès 2000tr et il fallait attendre d’arriver à ~3500tr avant que la puissance arrive à son niveau optimale. Il y avait donc un « trou » d’accélération entre 2000 et 3500tr … soit plus d’un tiers de la plage de fonctionnement du moteur.

Conclusion

Grâce à cette modification, j’ai retrouvé un 3008 avec comportement semblable à celui de mon ancien Scénic II en termes de reprise et d’accélération. La différence se sent surtout dans les sorties de ronds-points (ou il n’est plus nécessaire de rétrograder pour relancer le véhicule) et au niveau de l’insertion dans le traffic (bretelles d’accès d’autoroute). Au niveau des dépassements, je n’ai pas encore vraiment eu l’occasion de tester et par rapport à la consommation, je vais attendre le premier plein complet utilisé avec la modification pour me prononcer.

L’opération m’a couté 490€, le retour à l’état d’origine étant gratuit.

Ce type de modification demande à refaire passer son véhicule aux mines

Je tiens à remercier l’équipe d’O2 Programmation qui m’a super bien accueilli et qui a pris son temps pour tout m’expliquer. On voit que ce sont des passionnés et qu’ils sont à fond dans leurs trucs.

Même si en théorie la modification ne limite pas la durée de vie du moteur, ils m’ont quand même recommandé :

  • D’anticiper mes vidanges (24000km au lieu de 30000km)
  • D’attendre un 20aine de de secondes après avoir mis le moteur en route avant de démarrer histoire de laisser chauffer l’huile,
  • De ne pas pousser le moteur quand il est froid,
  • Et de temps en temps, quand le moteur est bien chaud, monter dans les tours sur une courte distance (genre entre deux rond points) histoire de décrasser le moteur et tous les filtres anti-pollution.

Ils m’ont rappelés que les points 2, 3 voire même 4 restent des règles applicables à tous véhicules, modifiés ou pas.

Pour des grosses berlines, les augmentations de puissances peuvent être bien plus importantes. Ci-dessous un petit film promotionnel qui vous montre ce qui est faisable.

Publicités

Étiquettes : , ,

4 responses to “J’ai testé la reprogrammation d’un calculateur moteur automobile”

  1. slyofwood says :

    Salut,

    Qu’en est il de la consommation suite à la reprogrammation de ton véhicule, plutôt significatif ? On veut la suite !!!

    Merci à toi

    J'aime

    • Shodan says :

      Salut,
      Ça fait maintenant ~1 an et demi que la reprogrammation a été effectuée, j’ai donc un peu plus de recul.
      Au final :
      – Je n’ai pas eu de problème technique depuis (je touche du bois)
      – Je ne constate aucune différence significative sur la consommation, ni dans un sens, ni dans l’autre (à titre indicatif, ma consommation moyenne varie entre 5,5l – 6l /100 km (suivant l’activation ou pas de la clim), sur un trajet essentiellement inter-urbain).

      J'aime

  2. Ismaël says :

    Salut,
    Merci beaucoup pour ton témoignage, j’aurais cependant 3 questions si tu le permets:

    – Comment se fait le retour à l’état d’origine ? est-ce qu’ils gardent les valeurs d’origines en mémoire chez eux des différents paramètres sur lesquelles ils jouent pour faire leur reprogrammation ? Ou bien est-ce que ces valeurs d’origines sont « connues » (communiquées par le constructeur par exemple)

    – Tu dis que la reprogrammation a nécessité de repasser le véhicule aux mines et mettre à jour son contrat d’assurance.Peux-tu me dire dans les détails stp la démarche à suivre et les difficultés rencontrées avec les mines et ton assurance ?

    Tu auras deviné que la reprogrammation m’intéresse, je possède une VW passat CC 140ch de 2009 (mouchard dans ce modèle ? ^^’), avec un couple de 320 Nm, il existe le modèle identique à 170ch et 350Nm.

    A mon avis il y a de forte chance pour que la différence entre les 2 modèles ne soit pas « mécanique » mais plutôt au niveau des valeurs des paramètres du calculateur, par conséquent une reprogrammation qui copie les valeurs des paramètres de la 170 seraient l’idéal pour moi.

    Du coup j’aurais voulu savoir si c’était possible de choisir la puissance ainsi que le couple voulu ?

    J'aime

    • Shodan says :

      Salut,

      Désolé pour ce retour tardif …
      Je ne sais malheureusement pas répondre à tes questions et je ne voudrais par dire de bétises donc je t’invite plutôt à contacter des ateliers de tunning/reprogramlation qui sauront te donner une réponse sur la partie technique.
      Pour la question administrative, en toute rigueur, le passage aux mines et la mise à jour du contrat d’assurance sont nécessaires. Seulement, je souffre de phobie administrative et en plus, je ne suis pas très rigoureux …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :